Me and Benjamin

14 novembre 2014 - 10 janvier 2015

Avec la participation de : Matthew Brandt, Phil Chang, Moyra Davey, Georgia Dickie, Jessica Eaton, Favorite Goods: Orion Martin, Erin Jane Nelson, Kelly Akashi, Carlos Reyes et Aaron Angell, Michael Henry Hayden, Peter Holzhauer, John Houck, Whitney Hubbs, Patrick Jackson, Dwyer Kilcollin, Owen Kydd, Anthony Lepore, Nancy Lupo, Catherine Opie,  Arthur Ou, Matthew Porter, Alex Prager, Vanessa Prager, Mariah Roberston, David Benjamin Sherry, Jesse Stecklow, Ruby Sky Stiler, Larry Sultan, Kenneth Tam, James Welling, Hannah Whitaker, Pae White.

 

Les galeries Xippas et M+B sont heureuses d’annoncer le vernissage de l’exposition Me and Benjamin, le 14 novembre à la galerie Xippas à Paris. Le titre de l’exposition s’inspire du nom de M+B, qui signifie « Moi et Benjamin ». « Benjamin » étant Benjamin Trigano, le propriétaire et fondateur de la galerie M+B, et « moi » étant tous les autres : les artistes, les collectionneurs, l’équipe et la famille qui s’est constituée autour de la galerie.

 

Le nom de la galerie reflète l’esprit collectif unique qui a participé à son développement toutes ces années et sied à l’organisation de l’exposition. Renos Xippas a invité Benjamin Trigano à organiser une exposition dans les murs de sa galerie parisienne Benjamin a par la suite invité les artistes de M+B à convier d'autres artistes, groupes ou artistes associés en "artist run space" qui viendront eux-mêmes interagir en proposant une autre exposition dans l'exposition. L'exposition Me and Benjamin génère ainsi son propre commissariat, en apportant l’énergie particulière et l’attractivité de la scène artistique de Los Angeles telle qu’elle se constitue en réseaux à travers le continent nord-américain et en Europe.

 

Située à la lisière du continent, dans un des derniers fuseaux horaires et perchée de manière instable sur l’océan Pacifique, Los Angeles existe en quelque sorte de façon isolée par rapport aux centres cosmopolites importants du monde. Et pourtant, les artistes continuent d’aller vers l’Ouest, s’installant dans ce vaste territoire étendu, dans ces quartiers éclectiques qui se tissent ensemble et qui font de cette ville ce qu’elle est. Los Angeles exerce cette attirance unique et possède cette capacité de favoriser la constitution de communautés artistiques fortes. La scène bourgeonnante des galeries, des artist run spaces, des espaces alternatifs et des ateliers partagés donnent son sens à cette ville aujourd’hui. Alors que sa cartographie dispersée la définit, l’importance et la nécessité des réseaux qui la relient sont sa définition évidente. Ce sont ces réseaux artistiques forts que M+B a cherché à promouvoir et développer.

 

[...]